Préserver la planète
Et son budget

Le 30 novembre 2015 s’est déroulée à Paris, la 21e Conférence mondiale pour le climat. Affaire d’Etat, la lutte contre le réchauffement climatique est aussi l’affaire de tous. En France, l’alimentation représente 27% de l’empreinte carbone des ménages et le logement 24%. Nous pouvons donc tous contribuer au quotidien à la lutte contre le dérèglement du climat tout en redonnant un peu d’air à notre budget !

En manque d'inspiration pour cuisiner ?

Retrouvez conseils et recette antigaspi sur developpement-durable.gouv.fr

Repenser son alimentation

Acheter les justes quantités

Chaque année, les ménages français jettent en moyenne 20 kg de nourriture par habitant dont 7 kg de produits encore emballés. Ce sont ainsi près de 400 € par foyer qui partent directement dans les poubelles. Acheter ses denrées au fur et à mesure sans se laisser tenter par les ventes en lots et autres promotions mirages est le meilleur moyen de limiter ce gaspillage.

Manger moins de viande

Il se consomme en France une moyenne de 86 kilos de viande par an et par habitant. Ce penchant carnivore a un coût de plus en plus lourd. Le prix au kilo d’un filet de bœuf a bondi de 63,9% entre 1992 et 2014. Mais il pèse aussi lourdement sur le bilan environnemental de notre assiette. Pour preuve, la production d’1 kg de viande de bœuf engendre autant de gaz à effet de serre qu’un trajet de 150 kilomètres en voiture.
La solution ? Remplacer la viande à certains repas par des légumineuses comme les fèves et les lentilles ou des céréales comme le quinoa ou le blé. Beaucoup moins onéreuses, elles sont tout aussi riches en protéines.

Privilégier les produits de saison

S’il est tentant de manger des fraises ou des tomates en hiver, ce petit plaisir coûte souvent cher et n’est pas sans conséquence pour l’environnement. En effet, transport oblige, un fruit importé par avion consomme 10 à 20 fois plus de pétrole que son équivalent produit localement et acheté en saison.
Pour vous aider dans votre marché, rendez-vous sur le site mescoursespourlaplanete.com pour consulter le calendrier des fruits et légumes de saison.

Haut de page

Préférer l’eau du robinet

L’eau du robinet distribuée en France est le produit alimentaire le plus contrôlé, elle est aussi 100 à 300 fois moins chère que l’eau embouteillée. Préférer l’eau du robinet à l’eau en bouteille permet donc d’alléger sérieusement son budget. C’est aussi faire un geste pour la planète en évitant transport et emballages inutiles.

La solution est dans l’assiette

« La solution est dans l’assiette ! », c’est le nom évocateur du programme lancé par la Fondation GoodPlanet, présidée par Yann Arthus Bertrand, à l’occasion de la Conférence Paris Climat 2015. Une mine de conseils et de bonnes idées pour concilier alimentation de qualité et protection de l’environnement.

L’astuce en plus:

Connectez vos appareils électroniques à une multiprise munie d’un interrupteur et/ou d’un programmateur.

Logement, moins d’émissions, plus d’économies !

Moins 115 € par an en régulant son chauffage

Le chauffage concentre à lui seul 70% de la consommation énergétique des français. Une part d’autant plus importante que ces derniers ont pour habitude de régler leur thermostat à 20°C, soit 1 degré de plus que les recommandations de l’Ademe. Mieux vaudrait pourtant enfiler un pull ou rajouter une couverture. À lui seul, ce petit degré supplémentaire engendre une augmentation de la consommation annuelle électrique de 7%, soit tout de même plus de 115 € !

Source: QuelleEnergie.fr

Moins 15 € par ampoule et par an en s’éclairant autrement

Désormais interdites à la vente, les ampoules à incandescence continuent de briller dans nombre de foyers. Les remplacer par des lampes «basse consommation» ou des lampes à LED permet pourtant de réaliser entre 75 et 80% d’économies d’énergie. A raison de 5 heures d’utilisation par jour, l’économie réalisée oscille entre 14 et 16 € par an et par ampoule. Pour vous aider dans votre choix, consultez l’étiquette énergie présente sur l’emballage et optez de préférence pour les ampoules disposant de l’écolabel européen.

Source: electricite-et-energie.com

Moins 44 à 73 € par an en éteignant ses appareils

Téléviseurs, décodeurs, appareils photos, chaînes Hi-Fi, ordinateurs, consoles de jeux… les appareils électroniques ont envahi nos maisons et sacrément fait grimper nos factures d’électricité, souvent inutilement. En effet, placés en position veille, voire éteints pour les ordinateurs, ils consomment encore de 300 à 500 kWh par an, ce qui représente une dépense inutile de 44 à 73 € par an.
La solution ? Les débrancher lorsque vous n’en avez plus l’usage ou qu’ils sont rechargés sans oublier bien sûr d’ôter les chargeurs des prises électriques.

Préférer les appareils électriques à faible consommation d’énergie

Obligatoire depuis 1994 sur de nombreux équipements consommateurs d’énergie (appareils électroménagers, ampoules...) et depuis septembre dernier sur les chauffe-eau et chaudières, l’étiquette énergie renseigne sur les consommations des différents modèles d’appareils. Les classes A+, A++ et A+++ désignent les plus efficaces et les plus économiques à l’usage. Sur la durée de vie des équipements, l’économie d’électricité peut aller jusqu’à 3000 € selon que l’appareil est classé A ou G.

L’appli utile :

Téléchargeable sur votre Smartphone, l’application EcoGator permet, à partir d’une simple photo de l’étiquette énergie d’un appareil, de calculer son coût d’utilisation moyen sur un an ou sur sa durée de vie. En prime des astuces et conseils pour consommer moins d’énergie au quotidien.
L’application est disponible :

Haut de page

Profiter des aides de l’Etat pour réaliser des travaux de rénovation énergétique

Optimisez vos trajets

Eco-prêt à taux zéro, Crédit d’impôt pour la transition énergétique, TVA à taux réduit, programme « Habiter Mieux » de l’Anah, aides des fournisseurs d’énergie ou des collectivités locales, de nombreux dispositifs sont prévus pour aider les particuliers à améliorer la performance énergétique de leur logement.
Pour connaître celles auxquelles vous pouvez prétendre, rendez-vous sur le site renovation-info-service.gouv.fr

ou appelez le:

num_charte_sva

Estimez le bilan énergétique de votre logement, sur quelleenergie.fr