Gérer son budget.

Parce que bien gérer sa trésorerie permet de faire face aux situations d’urgence et d’anticiper le financement de nouveaux projets, Cetelem vous livre les recettes du bon gestionnaire.

Quel gestionnaire êtes-vous ?
Faites le test !

Vous rangez votre carte bleue au fond d’un tiroir en attendant de nouvelles rentrées d’argent.
Vous vous faites un petit cadeau, pour un plus gros vous attendez les soldes.
Mieux vaut-être raisonnable !
Tout va bien, vous pouvez sereinement gâter vos neveux sans pour autant vous inquiéter.

Votre profil se rapproche de

Chaque situation est unique

Découvrez à travers 8 histoires les solutions les plus adaptées
à une bonne gestion de ses revenus et de ses dépenses.

Et non !

Il est plus intéressant pour Baptiste et Hélène d’utiliser leur carte Visa Cetelem pour régler au comptant(1) leur machine à laver car ils bénéficieront de fait d’une extension de garantie(2).

Illustration Baptiste et Helene

Baptiste et Hélène doivent racheter d’urgence une machine à laver d’une valeur de 849€.
Leur budget mensuel est équilibré, puisqu’ils leur reste en moyenne 534 € en fin de mois une fois toutes les dépenses déduites. Par ailleurs, Baptiste et Hélène s'attachent à mettre 500€ de côté tous les mois en vue de l'achat d'un appartement.
Mais ce mois-ci, compte tenu de cet imprévu de 849€, ils ne pourront pas mettre d’argent de côté et devront même piocher dans leur épargne pour absorber cette dépense.
De plus, ils souhaitent souscrire à une extension de garantie afin de ne pas avoir de mauvaise surprise à l’avenir avec leur machine à laver...!

S’ils règlent leur machine à laver avec une carte bancaire classique

Leur carte bancaire n’inclut pas d’extension de garantie.
L’extension de garantie qui leur est proposée en magasin coûte 129€

S’ils règlent leur machine à laver au comptant avec la carte Visa Cetelem(1)

En réglant avec leur carte Visa Cetelem, leur machine à laver sera couverte par une extension de garantie !
L’extension de garantie(2) incluse dans la carte Visa Cetelem couvre :
- les biens électroménager, TV Hifi Vidéo et Micro Informatique d'une valeur supérieure ou égale de 75 € TTC achetés neufs en France métropolitaine intégralement réglés avec la carte, situés au domicile principal de l'Assuré n'étant plus couverts au titre d'une garantie constructeur ou du distributeur.
- Le cumul de la Garantie Constructeur ou Distributeur et de l'Extension de Garantie ne peut excéder 48 mois à compter de la date d'achat ou de la livraison du bien.
- Limitée à 1500€ par sinistre et à 2 sinistres par an.
La cotisation de la carte Visa Cetelem coûte 12€ par an mais ils économisent les 129€ de l’extension de garantie vendue en magasin.Si ils souhaitent bénéficier d’une extension de garantie, ils font donc au total une économie de 117€ (129€-12€).

En savoir plus
Carte visa Cetelem

Voir les notices d’assurance de la carte Visa Cetelem

Télécharger notices d'assurances Visa

Cartes de crédit Cetelem souscrites à compter du 25/09/12. Les cartes Cetelem sont facultatives et associées à un crédit renouvelable.
Sous réserve d'étude et d'acceptation de votre dossier par BNP Paribas Personal Finance. Vous disposez d'un droit de rétractation.


(1) Les achats réalisés avec la carte de crédit Visa Cetelem sont réglés au comptant avec un différé gratuit pouvant aller jusqu’à 40 jours. Vous pouvez choisir de les régler à crédit, selon les conditions en vigueur de votre crédit renouvelable, au moment de l'achat, ou à réception de votre relevé de compte en contactant le prêteur. A défaut de remboursement des achats au comptant à l’issue du différé, leur montant sera inscrit au débit de votre crédit le mois suivant.

(2) Détail des conditions et limites de garantie disponible sur simple demande. L’Extension de Garantie est un produit de Cardif-Assurances Risques Divers, entreprise régie par le Code des assurances, S.A. au capital de 14 784 000 euros, 308 896 547 RCS Paris, Siège social : 1 boulevard Haussmann 75009 Paris, souscrits par BNP Paribas Personal Finance, S.A. au capital de 529 548 810 euros, 504 097 902 RCS Paris, Siège social : 1 boulevard Haussmann 75009 Paris, n°ORIAS 07 023 128 (www.orias.fr) agissant en qualité de société de courtage d’assurances non soumise à l’exclusivité : liste des entreprises d’assurance partenaires disponible sur simple demande. Sociétés soumises à l’Autorité de Contrôle Prudentiel : 61 rue Taitbout 75009 Paris. L’Extension de garantie s’applique aux achats réglés avec une carte Visa Cetelem ou Visa Premier Cetelem (souscrite à compter du 25/09/2012) à l’exclusion des cartes souscrites par l’intermédiaire d’un partenaire de BNP Paribas Personal Finance.

C'est juste !

Il est plus intéressant pour Baptiste et Hélène d’utiliser leur carte Visa Cetelem pour régler au comptant leur machine(1) à laver car ils bénéficieront de fait d’une extension de garantie(2).

Illustration Baptiste et Helene

Leur budget mensuel est équilibré, puisqu’ils leur reste en moyenne 534 € en fin de mois une fois toutes les dépenses déduites. Par ailleurs, Baptiste et Hélène s'attachent à mettre 500€ de côté tous les mois en vue de l'achat d'un appartement.
Mais ce mois-ci, compte tenu de cet imprévu de 849€, ils ne pourront pas mettre d’argent de côté et devront même piocher dans leur épargne pour absorber cette dépense.
De plus, ils souhaitent souscrire à une extension de garantie afin de ne pas avoir de mauvaise surprise à l’avenir avec leur machine à laver...!

S’ils règlent leur machine à laver avec une carte bancaire classique

Leur carte bancaire n’inclut pas d’extension de garantie.
L’extension de garantie qui leur est proposée en magasin coûte 129€

S’ils règlent leur machine à laver au comptant avec la carte Visa Cetelem(1)

En réglant avec leur carte Visa Cetelem, leur machine à laver sera couverte par une extension de garantie !
L’extension de garantie(2) incluse dans la carte Visa Cetelem couvre :
- les biens électroménager, TV Hifi Vidéo et Micro Informatique d'une valeur supérieure ou égale de 75 € TTC achetés neufs en France métropolitaine intégralement réglés avec la carte, situés au domicile principal de l'Assuré n'étant plus couverts au titre d'une garantie constructeur ou du distributeur.
- Le cumul de la Garantie Constructeur ou Distributeur et de l'Extension de Garantie ne peut excéder 48 mois à compter de la date d'achat ou de la livraison du bien.
- Limitée à 1500€ par sinistre et à 2 sinistres par an.
La cotisation de la carte Visa Cetelem coûte 12€ par an mais ils économisent les 129€ de l’extension de garantie vendue en magasin.Si ils souhaitent bénéficier d’une extension de garantie, ils font donc au total une économie de 117€ (129€-12€).

En savoir plus
Carte visa Cetelem

Voir les notices d’assurance de la carte Visa Cetelem

Télécharger notices d'assurances Visa

Cartes de crédit Cetelem souscrites à compter du 25/09/12. Les cartes Cetelem sont facultatives et associées à un crédit renouvelable.
Sous réserve d'étude et d'acceptation de votre dossier par BNP Paribas Personal Finance. Vous disposez d'un droit de rétractation.


(1) Les achats réalisés avec la carte de crédit Visa Cetelem sont réglés au comptant avec un différé gratuit pouvant aller jusqu’à 40 jours. Vous pouvez choisir de les régler à crédit, selon les conditions en vigueur de votre crédit renouvelable, au moment de l'achat, ou à réception de votre relevé de compte en contactant le prêteur. A défaut de remboursement des achats au comptant à l’issue du différé, leur montant sera inscrit au débit de votre crédit le mois suivant.

(2) Détail des conditions et limites de garantie disponible sur simple demande. L’Extension de Garantie est un produit de Cardif-Assurances Risques Divers, entreprise régie par le Code des assurances, S.A. au capital de 14 784 000 euros, 308 896 547 RCS Paris, Siège social : 1 boulevard Haussmann 75009 Paris, souscrits par BNP Paribas Personal Finance, S.A. au capital de 529 548 810 euros, 504 097 902 RCS Paris, Siège social : 1 boulevard Haussmann 75009 Paris, n°ORIAS 07 023 128 (www.orias.fr) agissant en qualité de société de courtage d’assurances non soumise à l’exclusivité : liste des entreprises d’assurance partenaires disponible sur simple demande. Sociétés soumises à l’Autorité de Contrôle Prudentiel : 61 rue Taitbout 75009 Paris. L’Extension de garantie s’applique aux achats réglés avec une carte Visa Cetelem ou Visa Premier Cetelem (souscrite à compter du 25/09/2012) à l’exclusion des cartes souscrites par l’intermédiaire d’un partenaire de BNP Paribas Personal Finance.

Baptiste & Hélène

Baptiste, 26 ans, cadre

Hélène, 25 ans, juriste

Sans enfant, locataires à Paris

  • Revenus 4075 €
  • Dépenses 3541 €
Voir le détail

Baptiste & Hélène

Ils ont tout ce
qu'il faut pour
vivre leur
idylle à Paris

Baptiste & Hélène

Et pour ça,
pas de secret.
Ils font
attention à
leur budget.

Baptiste & Hélène

Aidez-les à
équilibrer leur
budget.

Baptiste & Hélène

Mais ce mois-ci,
il faut changer
la machine à
laver.
Et ils ne veulent
pas la remplacer
par du bas
de gamme.

Baptiste & Hélène

Ils se félicitent
alors de s'être
parfois privés
pour mettre
de l'argent
de côté.

Baptiste & Hélène

Et parfois ça n'a
pas été facile.
Vous aussi,
prêtez-vous à
l'exercice.

Baptiste & Hélène

Selon vous,
quel serait le moyen de paiement
le plus intéressant
pour régler l’achat de leur nouvelle machine à laver ?

Carte bancaire classique
Carte Visa Cetelem

Vous avez raison

Dans son cas il vaut mieux que Mehdi utilise son épargne pour financer son déménagement.

Illustration Baptiste et Helene

Son déménagement va lui coûter 1502€ :
- Frais d’agence = 530 €
- Dépôt de garantie = 480 €
- Location de camionnette = 125.80 €
- Ameublement = 365.80 €

Son épargne est de 2444 € (capital + intérêts) et son découvert autorisé de 450 €.

En finançant son déménagement avec son compte épargne Cetelem, Mehdi n’aura aucun coût supplémentaire à assumer (pas de frais en cas de retrait d’argent de son compte épargne).
De plus, cet argent épargné pendant 2 ans aura l’avantage de lui faire bénéficier de 63 € d’intérêts (avant impôts).
Au final, il lui restera même 942 € (2444€ - 1502 €) sur son compte épargne en cas de nouvel imprévu.

Détails du calcul
L'épargne Cetelem

Avec le compte épargne Cetelem, Mehdi aura mis de côté 2444 € en 2 ans :
- par des versements réguliers de 50 € tous les mois
- et des versements ponctuels de 100 € tous les 2 mois (quand ses revenus le permettent).
Cette épargne aura généré 63 € d’intérêts (avant impôts) et offre la possibilité à Mehdi de répondre à son imprévu sans risquer de déséquilibrer son budget ou de se mettre en difficulté.
Enfin, cette option lui permet tout de même de conserver 942 € (2444 € - 1502 €) sur son compte épargne Cetelem, une sécurité en cas de nouvel imprévu.

Télécharger détail compte épargne Cetelem

Et si !

Dans son cas il vaut mieux que Mehdi utilise son épargne pour financer son déménagement.

Illustration Baptiste et Helene

Son déménagement va lui coûter 1502€ :
- Frais d’agence = 530 €
- Dépôt de garantie = 480 €
- Location de camionnette = 125.80 €
- Ameublement = 365.80 €

Son épargne est de 2444 € (capital + intérêts) et son découvert autorisé de 450 €.

En finançant son déménagement avec son compte épargne Cetelem, Mehdi n’aura aucun coût supplémentaire à assumer (pas de frais en cas de retrait d’argent de son compte épargne).
De plus, cet argent épargné pendant 2 ans aura l’avantage de lui faire bénéficier de 63 € d’intérêts (avant impôts).
Au final, il lui restera même 942 € (2444€ - 1502 €) sur son compte épargne en cas de nouvel imprévu.

Détails du calcul
L'épargne Cetelem

Avec le compte épargne Cetelem, Mehdi aura mis de côté 2444 € en 2 ans :
- par des versements réguliers de 50 € tous les mois
- et des versements ponctuels de 100 € tous les 2 mois (quand ses revenus le permettent).
Cette épargne aura généré 63 € d’intérêts (avant impôts) et offre la possibilité à Mehdi de répondre à son imprévu sans risquer de déséquilibrer son budget ou de se mettre en difficulté.
Enfin, cette option lui permet tout de même de conserver 942 € (2444 € - 1502 €) sur son compte épargne Cetelem, une sécurité en cas de nouvel imprévu.

Télécharger détail compte épargne Cetelem

Mehdi

Mehdi, 37 ans, commercial

Célibataire

  • Revenus 1900 €
  • Dépenses 1592 €
Voir le détail

Mehdi

Mehdi est
prévoyant.
Tous les mois
il épargne
plus ou moins
d'argent selon
les primes
qu'il perçoit.

Mehdi

Mais cela ne
le met pas à
l'abri de tout.
Désormais il
va habiter seul.

Mehdi

Seulement difficile
d'oublier son ex,
dans un endroit
où tout la lui
rappelle.

Mehdi

Et le loyer et
les charges
deviennent
trop lourds
à payer seul.

Mehdi

C'est donc
décidé, il doit
déménager.

Mehdi

Seulement
Mehdi va
devoir faire face
à diverses
dépenses pour
aménager dans
son nouveau
foyer.

Mehdi

Mehdi a-t-il raison
d’utiliser son épargne
de précaution pour financer
son déménagement ?

Oui
Non

Et bien non !

Francesca court des risques trop importants en finançant sa réparation avec son découvert, son autorisation étant largement insuffisante. La solution la plus sûre est d’utiliser un crédit renouvelable Cetelem.

Illustration Baptiste et Helene

L’imprévu auquel Francesca doit faire face est de 1.260€. Son budget est équilibré mais l’imprévu est trop important. Si elle veut pouvoir faire réparer sa voiture rapidement, elle doit trouver une solution pour financer ces 1.260€.

Avec son découvert bancaire

Son découvert autorisé est de 400€. Le coût de la réparation de la voiture entraînerait donc un large dépassement de son découvert autorisé, ce qui entrainerait de nombreux frais :
- Des commissions d’intervention
- Des frais de lettre d’information pour compte débiteur non autorisé
- Des frais de rejet de prélèvement, ou des frais de rejet de chèque ou des frais de rejet pour autre incident de paiement
Et compte tenu du large dépassement de son découvert autorisé, Francesca court un risque important d’interdiction bancaire.

Détails du calcul
Avec son crédit renouvelable Cetelem nouvelle génération

En finançant les 1.260€ via son crédit renouvelable Cetelem avec assurance facultative, sur 12 mois, Francesca règlerait 11 mensualités de 121€ et une dernière de 51,24€ Avec cette solution le coût des intérêts serait de 122,24€

Détails du calcul
Le crédit renouvelable Cetelem nouvelle génération

Les frais en cas de dépassement du découvert

Le découvert non autorisé ou le dépassement du découvert autorisé entraîne de nombreux frais.

La banque vous envoie une lettre d’information indiquant que la situation de votre compte dépasse le découvert autorisé

La banque peut continuer à accepter de nouvelles dépenses quel que soit le moyen de paiement sur le compte débiteur. En contrepartie, elle facture chacune des opérations liées à ce compte : commissions d’intervention ou frais de forçage.

Si de nouvelles opérations sur un compte déjà débiteur sont rejetées (par exemple des règlements par carte, un prélèvement, un chèque, etc.), la banque peut vous facturer des frais au titre d’incidents de paiement.

Pour les chèques, les frais sont plafonnés à 30 € pour un chèque inférieur à 50 €, et à 50 € si le chèque est supérieur à 50 € (envoi de la lettre d’information compris).

Pour les prélèvements, les frais de rejet sont plafonnés à 20 € maximum.

Si votre banque rejette un chèque que vous avez émis, sans provision, vous devenez interdit bancaire, c'est-à-dire interdit de chéquier : vous n'avez plus le droit d'émettre de chèque sur tous vos comptes, dans toutes les banques.

L’interdit bancaire est valable sur la totalité de vos comptes.

Vous êtes alors inscrit par la Banque de France dans le fichier central des chèques (FCC).

Votre banque peut estimer plus prudent de vous retirer vos cartes de paiement et de crédit ainsi que votre autorisation de découvert.

La durée maximum de la situation d’interdit bancaire est de 5 ans.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.


En finançant les 1.260€ de la réparation via son Crédit renouvelable Cetelem avec assurance facultative, avec une formule 12 mois maximum, Francesca règlerait 11 mensualités de 121€ et une dernière de 51,24€. Avec cette solution le coût des intérêts seraient de 122,24€

Formule de remboursement : 12 mois maximum
- Durée avec assurance facultative (jusqu'à  64 ans) : 11 mois à 121€ + 1 mois à 51,24€
- TAEG révisable : 11,99%
- Taux débiteur révisable : 11,33%
- Montant total dû avec assurance facultative (jusqu'à  64 ans) : 1.382,24€
- Intérêts avec assurance facultative (jusqu'à  64 ans) : 122,24€

Les mensualités sont communiquées avec assurance facultative. Cette simulation est établie sur la base d’une utilisation réalisée le 05/01/2013 et un remboursement le 5 du mois suivant, aux conditions en vigueur au jour où celles-ci sont effectuées.


Exemple* hors assurance facultative : pour une utilisation ordinaire et unique du montant total du crédit de 1 000,00 € sur la base d’une formule de remboursement 36 mois maximum, au taux annuel effectif global révisable de 19 %(taux débiteur révisable de 17,40 %), vous remboursez :

34 mensualités de 37,00 €
et une dernière de 16,73 €
montant total dû : 1 274,73 €

soit intérêts : 274,73 €
durée de remboursement : 35 mois

Le coût maximum de l’assurance facultative** est de 6 €/mois jusqu’à 64 ans et de 7,50 €/mois au-delà et ne s’ajoute pas à la mensualité indiquée ci-dessus. En cas de souscription à l’assurance facultative pour un emprunteur âgé de moins de 64 ans, il remboursera 32 mensualités de 42,00 € et une dernière de 37,49 €. Contrat de crédit d’un an renouvelable***.

Conditions financières et contractuelles en vigueur au 01/01/2013.

* Exemple calculé sur la base d’une utilisation unique effectuée le 05/01/2013 avec un premier remboursement le 05/02/2013.
** Pour toute souscription auprès de CARDIF Assurances VIE et CARDIF Assurances Risques Divers à l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’autonomie, Maladie - Accident, Perte d’emploi suite à licenciement, Perte ou vol de la carte.
*** Sous réserve d’étude et d’acceptation de votre dossier par BNP Paribas Personal Finance. Vous disposez d’un droit de rétractation.

Tout à fait.

Dans sa situation et compte tenu de son autorisation de découvert, la solution la plus sûre pour Francesca est d’utiliser un crédit renouvelable Cetelem.

Illustration Baptiste et Helene

L’imprévu auquel Francesca doit faire face est de 1.260€.
Son budget est équilibré mais l’imprévu est trop important. Si elle veut pouvoir faire réparer sa voiture rapidement, elle doit trouver une solution pour financer ces 1.260€.

Avec son découvert bancaire

Son découvert autorisé est de 400€. Le coût de la réparation de la voiture entraînerait donc un large dépassement de son découvert autorisé, ce qui entrainerait de nombreux frais :
- Des commissions d’intervention
- Des frais de lettre d’information pour compte débiteur non autorisé
- Des frais de rejet de prélèvement, ou des frais de rejet de chèque ou des frais de rejet pour autre incident de paiement
Et compte tenu du large dépassement de son découvert autorisé, Francesca court un risque important d’interdiction bancaire.

Détails du calcul
Avec son crédit renouvelable Cetelem nouvelle génération

En finançant les 1.260€ via le crédit renouvelable Cetelem avec assurance facultative, sur 12 mois, Francesca règlerait 11 mensualités de 121€ et une dernière de 51,24€.
Avec cette solution le coût des intérêts serait de 122,24€

Détails du calcul
Le crédit renouvelable Cetelem nouvelle génération

Les frais en cas de dépassement du découvert

Le découvert non autorisé ou le dépassement du découvert autorisé entraîne de nombreux frais.

La banque vous envoie une lettre d’information indiquant que la situation de votre compte dépasse le découvert autorisé

La banque peut continuer à accepter de nouvelles dépenses quel que soit le moyen de paiement sur le compte débiteur. En contrepartie, elle facture chacune des opérations liées à ce compte : commissions d’intervention ou frais de forçage.

Si de nouvelles opérations sur un compte déjà débiteur sont rejetées (par exemple des règlements par carte, un prélèvement, un chèque, etc.), la banque peut vous facturer des frais au titre d’incidents de paiement.

Pour les chèques, les frais sont plafonnés à 30 € pour un chèque inférieur à 50 €, et à 50 € si le chèque est supérieur à 50 € (envoi de la lettre d’information compris).

Pour les prélèvements, les frais de rejet sont plafonnés à 20 € maximum.

Si votre banque rejette un chèque que vous avez émis, sans provision, vous devenez interdit bancaire, c'est-à-dire interdit de chéquier : vous n'avez plus le droit d'émettre de chèque sur tous vos comptes, dans toutes les banques.

L’interdit bancaire est valable sur la totalité de vos comptes.

Vous êtes alors inscrit par la Banque de France dans le fichier central des chèques (FCC).

Votre banque peut estimer plus prudent de vous retirer vos cartes de paiement et de crédit ainsi que votre autorisation de découvert.

La durée maximum de la situation d’interdit bancaire est de 5 ans.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

En finançant les 1.260€ de la réparation via son Crédit renouvelable Cetelem avec assurance facultative, avec une formule 12 mois maximum, Francesca règlerait 11 mensualités de 121€ et une dernière de 51,24€. Avec cette solution le coût des intérêts seraient de 122,24€

Formule de remboursement : 12 mois maximum
- Durée avec assurance facultative (jusqu'à  64 ans) : 11 mois à 121€ + 1 mois à 51,24€
- TAEG révisable : 11,99%
- Taux débiteur révisable : 11,33%
- Montant total dû avec assurance facultative (jusqu'à  64 ans) : 1.382,24€
- Intérêts avec assurance facultative (jusqu'à  64 ans) : 122,24€

Les mensualités sont communiquées avec assurance facultative. Cette simulation est établie sur la base d’une utilisation réalisée le 05/01/2013 et un remboursement le 5 du mois suivant, aux conditions en vigueur au jour où celles-ci sont effectuées.


Exemple* hors assurance facultative : pour une utilisation ordinaire et unique du montant total du crédit de 1 000,00 € sur la base d’une formule de remboursement 36 mois maximum, au taux annuel effectif global révisable de 19 % (taux débiteur révisable de 17,40 %), vous remboursez :

34 mensualités de 37,00 €
et une dernière de 16,73 €
montant total dû : 1 274,73 €

soit intérêts : 274,73 €
durée de remboursement : 35 mois

Le coût maximum de l’assurance facultative** est de 6 €/mois jusqu’à 64 ans et de 7,50 €/mois au-delà et ne s’ajoute pas à la mensualité indiquée ci-dessus. En cas de souscription à l’assurance facultative pour un emprunteur âgé de moins de 64 ans, il remboursera 32 mensualités de 42,00 € et une dernière de 37,49 €. Contrat de crédit d’un an renouvelable***.

Conditions financières et contractuelles en vigueur au 01/01/2013.

* Exemple calculé sur la base d’une utilisation unique effectuée le 05/01/2013 avec un premier remboursement le 05/02/2013.
** Pour toute souscription auprès de CARDIF Assurances VIE et CARDIF Assurances Risques Divers à l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’autonomie, Maladie - Accident, Perte d’emploi suite à licenciement, Perte ou vol de la carte.
*** Sous réserve d’étude et d’acceptation de votre dossier par BNP Paribas Personal Finance. Vous disposez d’un droit de rétractation.

Francesca

Francesca, 32 ans, infirmière

Divorcée, locataire à Villeurbanne

Enfant : Matteo, 6 ans

  • Revenus 2058 €
  • Dépenses 1874 €
Voir le détail

Francesca

Francesca est
maman de
Matteo, 6 ans.
Il apprend tout
juste à calculer.

Francesca

Compter, c'est
justement ce
que sa maman
fait pour bien
finir le mois.

Francesca

Pour s'en sortir
chaque mois,
c'est un véritable
casse tête qu'elle
doit résoudre.
Pas facile.

Francesca

Comme si la
situation n'était
pas assez délicate.
Francesca a
eu un pépin avec sa voiture. Elle doit
régler la somme
rapidement car
sans voiture pas
de travail.

Francesca

Comme si la
situation n'était
pas assez délicate.
Francesca a
eu un pépin avec sa voiture. Elle doit
régler la somme
rapidement car
sans voiture pas
de travail.

Francesca

Du coup elle
refait ses
calculs et se
rend compte
que ça va être
très dur. Elle se
dit qu'elle va
sûrement être
à découvert.

Francesca

Pour faire réparer
sa voiture au plus vite,
quelle serait la meilleure
solution pour Francesca ?

Découvert
Crédit renouvelable Cetelem

Et non

Dans leur cas, la seule solution est d’être plus rigoureux dans la gestion de leur budget.

Illustration Baptiste et Helene

Eric & Valérie vivent au dessus de leurs moyens !
Leur budget mensuel est déséquilibré : en fin de mois, une fois toutes leurs dépenses déduites, celles-ci dépassent leurs ressources de 534€... En conséquence, chaque mois, ils sont à découvert.
En dépit d’une autorisation de découvert de 1.150€, il est urgent pour Eric et Valérie d’adapter leur niveau de vie à leurs ressources, faute de quoi leur découvert mensuel va se creuser et ils dépasseront la limite de l’autorisation dont ils bénéficient.

Découvrez les règles d’or d’une bonne gestion budgétaire :
Voir les règles d'or

C'est vrai

Dans leur cas, la solution est d’être plus rigoureux dans la gestion de leur budget.

Illustration Baptiste et Helene

Eric & Valérie vivent au dessus de leurs moyens !
Leur budget mensuel est déséquilibré : en fin de mois, une fois toutes leurs dépenses déduites, celles-ci dépassent leurs ressources de 534€... En conséquence, chaque mois, ils sont à découvert.
En dépit d’une autorisation de découvert de 1.150€, il est urgent pour Eric et Valérie d’adapter leur niveau de vie à leurs ressources, faute de quoi leur découvert mensuel va se creuser et ils dépasseront la limite de l’autorisation dont ils bénéficient.

Découvrez les règles d’or d’une bonne gestion budgétaire :
Voir les règles d'or

Eric & Valérie

Eric, 50 ans, opticien

Valérie, 44 ans, animatrice

Pacsés, locataires à Marseille

  • Revenus 3479 €
  • Dépenses 4041 €
Voir le détail

Eric & Valérie

Le couple gagne
confortablement
sa vie.

Eric & Valérie

Seulement ils
adorent faire
du shopping.

Eric & Valérie

Voici un aperçu
de ce qu'ils
ont acheté
récemment

Eric & Valérie

Alors tous les
mois, ils sont
un peu plus
à découvert.

Eric & Valérie

Il vaut mieux
qu'il ne leur
arrive rien, car
financièrement,
ils ne vont pas
s'en sortir.

Eric & Valérie

Aidez-les à être
raisonnable.

Eric & Valérie

Ne pensez-vous
pas qu'il y ait une
solution moins
radicale ?

Oui
Non

Bravo !

En effet, dans leur situation, il est plus
intéressant d’utiliser le découvert bancaire.

Illustration Baptiste et Helene

Leurs dernières vacances ont entamé l’épargne de Corentin et Louise. Or à leur retour ils doivent faire face à un imprévu de 1336€, et ils n’ont plus que 800€ de côté.
Ils choisissent donc d’utiliser cette épargne restante pour financer le déménagement de leurs fils. Mais il leur reste 536€ à financer !

Avec leur découvert

Leur budget mensuel est équilibré : en moyenne il leur reste 236 € en fin de mois une fois toutes les dépenses déduites.
La prise en charge des 536€ restants à financer va déséquilibrer leur budget et ils finiront le mois avec un découvert de 300€
Leur découvert autorisé étant de 1.250€, cette somme rentre dans le cadre de leur autorisation.
Ce découvert leur coûtera 1,48€

Détails du calcul
Avec un crédit renouvelable Cetelem

En finançant les 536€ restants via le Crédit renouvelable Cetelem, sur 6 mois, ils règleraient 5 mensualités de 93,80€ et une dernière de 78,27€
Avec cette solution le coût des intérêts serait de 11,27€

Détails du calcul
Le crédit renouvelable

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Leur budget mensuel est équilibré : en moyenne il leur reste 236 € en fin de mois une fois toutes les dépenses déduites
La prise en charge des 536€ restants à financer va déséquilibrer leur budget et ils finiront le mois avec un découvert de 300€ (536€-236€)
Leur découvert autorisé est de 1.250€.
Dans le cadre d'un découvert maximum autorisé de 1.250€ euros, auquel s'applique un taux débiteur / TAEG variable de 16%, l'utilisation du découvert à hauteur de 300€ remboursé en 10 jours coûtera ainsi 1,22 euros.

Sans rien changer à leurs dépenses, ils finiraient le mois suivant avec un découvert de 64€. Dans le cadre d'un découvert maximum autorisé de 1.250 €, auquel s'applique un taux débiteur / TAEG variable de 16%, l'utilisation du découvert à hauteur de 64 remboursé en 10 jours coûtera ainsi 0,26 euros.

Au final, la prise en charge des 536€ par le biais du découvert bancaire leur coûtera 1,48€ (1,22€ + 0,26€)

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.


En finançant les 536€ restants via le crédit renouvelable Cetelem, avec une formule 6 mois maximum, ils règleraient 5 mensualités de 93,80€ et une dernière de 78,27€. Avec cette solution le coût des intérêts seraient de 11,27€

Formule de remboursement : 6 mois maximum
- Durée : 5 mois à 93,80€ + 1 mois à 78,27€
- TAEG révisable : 8,0%
- Taux débiteur révisable : 7,7%
- Montant total dû avec assurance facultative (jusqu'à  64 ans) : 547,27€
- Intérêts avec assurance facultative (jusqu'à  64 ans) : 11,27€

Les mensualités sont communiquées hors assurance facultative. Cette simulation est établie sur la base d’une utilisation réalisée le 05/01/2013 et un remboursement le 5 du mois suivant, aux conditions en vigueur au jour où celles-ci sont effectuées.


Exemple* hors assurance facultative : pour une utilisation ordinaire et unique du montant total du crédit de 1 000,00 € sur la base d’une formule de remboursement 36 mois maximum, au taux annuel effectif global révisable de 19 % (taux débiteur révisable de 17,40 %), vous remboursez :

34 mensualités de 37,00 €
et une dernière de 16,73 €
montant total dû : 1 274,73 €

soit intérêts : 274,73 €
durée de remboursement : 35 mois

Le coût maximum de l’assurance facultative** est de 6 €/mois jusqu’à 64 ans et de 7,50 €/mois au-delà et ne s’ajoute pas à la mensualité indiquée ci-dessus. En cas de souscription à l’assurance facultative pour un emprunteur âgé de moins de 64 ans, il remboursera 32 mensualités de 42,00 € et une dernière de 37,49 €. Contrat de crédit d’un an renouvelable***.

Conditions financières et contractuelles en vigueur au 01/01/2013.

* Exemple calculé sur la base d’une utilisation unique effectuée le 05/01/2013 avec un premier remboursement le 05/02/2013.
** Pour toute souscription auprès de CARDIF Assurances VIE et CARDIF Assurances Risques Divers à l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’autonomie, Maladie - Accident, Perte d’emploi suite à licenciement, Perte ou vol de la carte.
*** Sous réserve d’étude et d’acceptation de votre dossier par BNP Paribas Personal Finance. Vous disposez d’un droit de rétractation.

Et non !

Dans leur situation, il est plus
intéressant d’utiliser leur découvert bancaire.

Illustration Baptiste et Helene

Leurs dernières vacances ont entamé l’épargne de Corentin et Louise. Or à leur retour ils doivent faire face à un imprévu de 1336€, et ils n’ont plus que 800€ de côté.
Ils choisissent donc d’utiliser cette épargne restante pour financer le déménagement de leurs fils. Mais il leur reste 536€ à financer !

Avec leur découvert

Leur budget mensuel est équilibré : en moyenne il leur reste 236 € en fin de mois une fois toutes les dépenses déduites
La prise en charge des 536€ restants à financer va déséquilibrer leur budget et ils finiront le mois avec un découvert de 300€
Leur découvert autorisé étant de 1.250€ cette somme rentre dans le cadre de leur autorisation.

Détails du calcul
Avec un crédit renouvelable Cetelem

En finançant les 536€ restants via le Crédit renouvelable Cetelem, sur 6 mois, ils règleraient 5 mensualités de 93,80€ et une dernière de 78,27€
Avec cette solution le coût des intérêts serait de 11,27€

Détails du calcul
Le crédit renouvelable

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.


Leur budget mensuel est équilibré : en moyenne il leur reste 236 € en fin de mois une fois toutes les dépenses déduites
La prise en charge des 536€ restants à financer va déséquilibrer leur budget et ils finiront le mois avec un découvert de 300€
Leur découvert autorisé est de 1.250€.
Dans le cadre d'un découvert maximum autorisé de 1.250€ euros, auquel s'applique un taux débiteur / TAEG variable de 16%, l'utilisation du découvert à hauteur de 300€ remboursé en 10 jours coûtera ainsi 1,22 euros.

Sans rien changer à leurs dépenses, ils finiraient le mois suivant avec un découvert de 64€. Dans le cadre d'un découvert maximum autorisé de 1.250 €, auquel s'applique un taux débiteur / TAEG variable de 16%, l'utilisation du découvert à hauteur de 64€ remboursé en 10 jours coûtera ainsi 0,26 euros.

Au final, la prise en charge des 536€ par le biais du découvert bancaire leur coûtera 1,48€

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.


En finançant les 536€ restants via le crédit renouvelable Cetelem, avec une formule 6 mois maximum, ils règleraient 5 mensualités de 93,80€ et une dernière de 78,27€. Avec cette solution le coût des intérêts seraient de 11,27€

Formule de remboursement : 6 mois maximum
- Durée : 5 mois à 93,80€ + 1 mois à 78,27€
- TAEG révisable : 8,0%
- Taux débiteur révisable : 7,7%
- Montant total dû avec assurance facultative (jusqu'à  64 ans) : 547,27€
- Intérêts avec assurance facultative (jusqu'à  64 ans) : 11,27€

Les mensualités sont communiquées hors assurance facultative. Cette simulation est établie sur la base d’une utilisation réalisée le 05/01/2013 et un remboursement le 5 du mois suivant, aux conditions en vigueur au jour où celles-ci sont effectuées.


Exemple* hors assurance facultative : pour une utilisation ordinaire et unique du montant total du crédit de 1 000,00 € sur la base d’une formule de remboursement 36 mois maximum, au taux annuel effectif global révisable de 19 % (taux débiteur révisable de 17,40 %), vous remboursez :

34 mensualités de 37,00 €
et une dernière de 16,73 €
montant total dû : 1 274,73 €

soit intérêts : 274,73 €
durée de remboursement : 35 mois

Le coût maximum de l’assurance facultative** est de 6 €/mois jusqu’à 64 ans et de 7,50 €/mois au-delà et ne s’ajoute pas à la mensualité indiquée ci-dessus. En cas de souscription à l’assurance facultative pour un emprunteur âgé de moins de 64 ans, il remboursera 32 mensualités de 42,00 € et une dernière de 37,49 €. Contrat de crédit d’un an renouvelable***.

Conditions financières et contractuelles en vigueur au 01/01/2013.

* Exemple calculé sur la base d’une utilisation unique effectuée le 05/01/2013 avec un premier remboursement le 05/02/2013.
** Pour toute souscription auprès de CARDIF Assurances VIE et CARDIF Assurances Risques Divers à l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’autonomie, Maladie - Accident, Perte d’emploi suite à licenciement, Perte ou vol de la carte.
*** Sous réserve d’étude et d’acceptation de votre dossier par BNP Paribas Personal Finance. Vous disposez d’un droit de rétractation.

Corentin & Louise

Corentin, 46 ans, comptable

Louise, 47 ans, employée municipale

Mariés, propriétaires à Angers

Enfants : Guillaume, 19 ans
& Julie, 14 ans

  • Revenus 3836 €
  • Dépenses 3600 €
Voir le détail

Corentin & Louise

Leur fils,
Guillaume,
vient de
recevoir
une lettre.

Corentin & Louise

Il est reçu
dans une école
d'ingénieur
à Grenoble.
C'est la fête.

Corentin & Louise

Mais son père
connait bien
le jeu du
déménagement
et sait qu'on est
rarement
gagnant!

Corentin & Louise

Sa mère, elle,
n'a pas fini de
jouer au jeu de
l'emménagement.

Corentin & Louise

Bilan : toute cette
histoire va leur
coûter cher.

Corentin & Louise

Ils regrettent
d'avoir fait tant
de dépenses
pendant les
vacances.

Corentin & Louise

A votre avis,
quelle est la
meilleure
solution pour
Corentin et Louise
pour financer
le déménagement de leur fils ?

Découvert
Crédit renouvelable Cetelem

Et non !

Et pourtant si ! Dans leur situation Michel et Gisèle peuvent tout à fait financer cet imprévu et conserver le niveau de vie défini pour leur retraite en effectuant un regroupement de crédits.

Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Illustration Michel et Gisele

Michel et Gisèle ont un budget équilibré, même après leur passage à la retraite. Ce budget leur permet de rembourser les deux crédits auxquels ils ont souscrit. La volonté d’aider le père de Michel à financer des travaux d’accessibilité les pousse à souscrire un nouveau crédit d’un montant de 8500€. Michel et Gisèle souhaitent trouver une solution pour financer ce prêt, sans pour autant déséquilibrer leur budget.

Avec regroupement de crédits

En réalisant une opération globale leur permettant de regrouper leurs crédits à la consommation actuels tout en finançant les travaux qu’ils souhaitent prendre à leur charge, Michel et Gisèle conservent quasiment une mensualité identique et unique d’un montant de 400,67€ avec assurance facultative au lieu de 2 mensualités avec assurance facultative d’un montant total de 395,01€ avant financement des travaux)*. Ainsi ils peuvent faire face à cet imprévu, sans modifier le budget qu’ils s’étaient défini pour leur retraite.

*La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une éventuelle majoration du coût total des crédits objets du regroupement.

Détails du calcul
Le regroupement de crédits Cetelem
Télécharger le détail
Sans regroupement de crédits

Si Michel et Gisèle réalisent un nouveau crédit pour financer les travaux d’Eugène sans regroupement de crédits, le montant global de leurs mensualités augmenterait de 191,80€ par mois. Ils seraient alors contraints de revoir à la baisse le budget défini pour leur retraite et donc leurs dépenses habituelles, leurs loisirs, pour faire face à ce nouveau crédit.

Détails du calcul
Télécharger le détail

SITUATION AVANT OPERATION : 2 CREDITS EN COURS

Prêt personnel voiture
- Capital emprunté : 12 500€
- Capital restant dû : 6 489,25€
- Durée restante en mois : 29
- TAEG fixe : 5,90%
- Taux débiteur fixe : 5,75%
- Mensualité hors assurance facultative : 240,21€
- Mensualité avec assurance facultative : 269,61€
- Intérêts restant à courir : 1329,44€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 7818,69€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 29,40€

Prêt personnel voyage
- Capital emprunté : 3 500€
- Capital restant dû : 2 728,19€
- Durée restante en mois : 27
- TAEG fixe : 11,39%
- Taux débiteur fixe : 10,84%
- Mensualité hors assurance facultative : 114,32€
- Mensualité avec assurance facultative : 125,40€
- Intérêts restant à courir : 657,61€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 3385,80€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 11,08€

TOTAL :
- Capital restant dû : 9 217,44€
- Mensualité hors assurance facultative : 354,53€
- Mensualité avec assurance facultative : 395,01€
- Intérêts restant à courir : 1 987,05€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 11 204,49€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 40,48€

SITUATION APRES REGROUPEMENT DES CREDITS AVEC FINANCEMENT DES TRAVAUX : 1 SEUL CREDIT

Détail des crédits restant à rembourser et nouveau crédit :
- Prêt personnel de voiture à rembourser : 6 489,25€
- Prêt personnel voyage à rembourser : 2 728,19€
- Travaux à financer par crédit complémentaire : 8 500€

Crédit unique
- Capital emprunté : 17 718€
- Durée du crédit unique: 60 mois
-TAEG fixe : 7,40%
- Taux débiteur fixe : 7,16%
- Mensualité hors assurance facultative : 352,18€
- Mensualité avec assurance facultative : 400,67€(2)
- Intérêts restant à courir : 6 322€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 24 040€
- Coût de l’assurance facultative par mois(3) : 48,49€

Offre de regroupement de Crédit Cetelem de 15 000€ à 20 000€ sur une durée de 49 à 60 mois au TAEG fixe à partir de 7,40% valable du 24/09/2013 au 28/10/2013.

(1) Coût mensuel standard de l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie Maladie-Accident (souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers) au-delà de 54 ans s’ajoutant au montant des mensualités indiqué ci-dessus.
(2) La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une éventuelle majoration du coût total des crédits objets du regroupement.
(3) Le coût standard de l’assurance facultative Décès Perte Totale et Irréversible d’Autonomie Maladie-Accident est de 50,92€ au delà de 60 ans et s’ajoute au montant de la mensualité hors assurance facultative ci-dessus. L’assurance facultative est souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers.
Sous réserve d’étude et d’acceptation par BNP Paribas Personal Finance. Conditions en vigueur au 06/05/2013. Vous disposez d’un droit de rétractation.

Télécharger le détail

SITUATION AVANT OPERATION : 2 CREDITS EN COURS

Prêt personnel voiture
- Capital emprunté : 12 500€
- Capital restant dû : 6 489,25€
- Durée restante en mois : 29
- TAEG fixe : 5,90%
- Taux débiteur fixe : 5,75%
- Mensualité hors assurance facultative : 240,21€
- Mensualité avec assurance facultative : 269,61€
- Intérêts restant à courir : 1329,44€

- Montant total dû (hors assurance facultative) : 7818,69€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 29,40€

Prêt personnel voyage
- Capital emprunté : 3 500€
- Capital restant dû : 2 728,19€
- Durée restante en mois : 27
- TAEG fixe : 11,39%
- Taux débiteur fixe : 10,84%
- Mensualité hors assurance facultative : 114,32€
- Mensualité avec assurance facultative : 125,40€
- Intérêts restant à courir : 657,61€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 3385,80€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 11,08€

TOTAL :
- Capital restant dû : 9 217,44€
- Mensualité hors assurance facultative : 354,53€
- Mensualité avec assurance facultative : 395,01€
- Intérêts restant à courir : 1 987,05€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 11 204,49€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 40,48€

SITUATION EN CONSERVANT LES 2 CREDITS EN COURS ET EN AJOUTANT UN 3EME CREDIT POUR LES TRAVAUX

Prêt personnel voiture
- Capital emprunté : 12 500€
- Capital restant dû : 6 489,25€
- Durée restante en mois : 29
- TAEG fixe : 5,90%
- Taux débiteur fixe : 5,75%
- Mensualité hors assurance facultative : 240,21€
- Mensualité avec assurance facultative : 269,61€
- Intérêts restant à courir : 1329,44€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 7818,69€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 29,40€

Prêt personnel voyage
- Capital emprunté : 3 500€
- Capital restant dû : 2 728,19€
- Durée restante en mois : 27
- TAEG fixe : 11,39%
- Taux débiteur fixe : 10,84%
- Mensualité hors assurance facultative : 114,32€
- Mensualité avec assurance facultative : 125,40€
- Intérêts restant à courir : 657,61€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 3385,80€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 11,08€

Nouveau crédit
- Capital emprunté : 8 500€
- Capital restant dû : 11 455,80€
- Durée restante en mois : 60
- TAEG fixe : 7,10%
- Taux débiteur fixe : 6,88%
- Mensualité hors assurance facultative : 167,83€
- Mensualité avec assurance facultative : 191,80€
- Intérêts restant à courir : 2 955€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 11 455,80€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 23,10€

TOTAL
- Capital restant dû : 20 725,44€
- Mensualité hors assurance facultative : 523,12€
- Mensualité avec assurance facultative : 586,81€

- Intérêts restant à courir : 4 995,05€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 22 660,29€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 63,58€

(1) Coût mensuel standard de l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie Maladie-Accident (souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers) au-delà de 54 ans s’ajoutant au montant des mensualités indiqué ci-dessus.

Télécharger le détail

C'est juste !

En effet, dans leur situation et malgré le changement de leurs revenus, Michel et Gisèle peuvent conserver leur niveau de vie en regroupant leurs crédits.

Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Illustration Michel et Gisele

Michel et Gisèle ont un budget équilibré, même après leur passage à la retraite. Ce budget leur permet de rembourser les deux crédits auxquels ils ont souscrit. La volonté d’aider le père de Michel à financer des travaux d’accessibilité les pousse à souscrire un nouveau crédit d’un montant de 8500€. Michel et Gisèle souhaitent trouver une solution pour financer ce prêt, sans pour autant déséquilibrer leur budget.

Avec regroupement de crédits

En réalisant une opération globale leur permettant de regrouper leurs crédits à la consommation actuels tout en finançant les travaux qu’ils souhaitent prendre à leur charge, Michel et Gisèle conservent quasiment une mensualité identique et unique d’un montant de 400,67€ avec assurance facultative (au lieu de 2 mensualités avec assurance facultative d’un montant total de 395,01€ avant financement des travaux)*. Ainsi ils peuvent faire face à cet imprévu, sans modifier le budget qu’ils s’étaient défini pour leur retraite.

*La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une éventuelle majoration du coût total des crédits objets du regroupement.

Détails du calcul
Le regroupement de crédits Cetelem
Télécharger le détail
Sans regroupement de crédits

Si Michel et Gisèle réalisent un nouveau crédit pour financer les travaux d’Eugène sans regroupement de crédits, le montant global de leurs mensualités augmenterait de 191,80€ par mois. Ils seraient alors contraints de revoir à la baisse le budget défini pour leur retraite et donc leurs dépenses habituelles, leurs loisirs, pour faire face à ce nouveau crédit.

Détails du calcul
Télécharger le détail

SITUATION AVANT OPERATION : 2 CREDITS EN COURS

Prêt personnel voiture
- Capital emprunté : 12 500€
- Capital restant dû : 6 489,25€
- Durée restante en mois : 29
- TAEG fixe : 5,90%
- Taux débiteur fixe : 5,75%
- Mensualité hors assurance facultative : 240,21€
- Mensualité avec assurance facultative : 269,61€
- Intérêts restant à courir : 1329,44€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 7818,69€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 29,40€

Prêt personnel voyage
- Capital emprunté : 3 500€
- Capital restant dû : 2 728,19€
- Durée restante en mois : 27
- TAEG fixe : 11,39%
- Taux débiteur fixe : 10,84%
- Mensualité hors assurance facultative : 114,32€
- Mensualité avec assurance facultative : 125,40€
- Intérêts restant à courir : 657,61€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 3385,80€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 11,08€

TOTAL :
- Capital restant dû : 9 217,44€
- Mensualité hors assurance facultative : 354,53€
- Mensualité avec assurance facultative : 395,01€
- Intérêts restant à courir : 1 987,05€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 11 204,49€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 40,48€

SITUATION APRES REGROUPEMENT DES CREDITS AVEC FINANCEMENT DES TRAVAUX : 1 SEUL CREDIT

Détail des crédits restant à rembourser et nouveau crédit :
- Prêt personnel de voiture à rembourser : 6 489,25€
- Prêt personnel voyage à rembourser : 2 728,19€
- Travaux à financer par crédit complémentaire : 8 500€

Crédit unique
- Capital emprunté : 17 718€
- Durée du crédit unique: 60 mois
-TAEG fixe : 7,40%
- Taux débiteur fixe : 7,16%
- Mensualité hors assurance facultative : 352,18€
- Mensualité avec assurance facultative : 400,67€(2)
- Intérêts restant à courir : 6 322€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 24 040€
- Coût de l’assurance facultative par mois(3) : 48,49€

Offre de regroupement de Crédit Cetelem de 15 000€ à 20 000€ sur une durée de 49 à 60 mois au TAEG fixe à partir de 7,40% valable du 24/09/2013 au 28/10/2013.

(1) Coût mensuel standard de l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie Maladie-Accident (souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers) au-delà de 54 ans s’ajoutant au montant des mensualités indiqué ci-dessus.
(2) La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une éventuelle majoration du coût total des crédits objets du regroupement.
(3) Le coût standard de l’assurance facultative Décès Perte Totale et Irréversible d’Autonomie Maladie-Accident est de 50,92€ au delà de 60 ans et s’ajoute au montant de la mensualité hors assurance facultative ci-dessus. L’assurance facultative est souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers.
Sous réserve d’étude et d’acceptation par BNP Paribas Personal Finance. Conditions en vigueur au 06/05/2013. Vous disposez d’un droit de rétractation.

Télécharger le détail

SITUATION AVANT OPERATION : 2 CREDITS EN COURS

Prêt personnel voiture
- Capital emprunté : 12 500€
- Capital restant dû : 6 489,25€
- Durée restante en mois : 29
- TAEG fixe : 5,90%
- Taux débiteur fixe : 5,75%
- Mensualité hors assurance facultative : 240,21€
- Mensualité avec assurance facultative : 269,61€
- Intérêts restant à courir : 1329,44€

- Montant total dû (hors assurance facultative) : 7818,69€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 29,40€

Prêt personnel voyage
- Capital emprunté : 3 500€
- Capital restant dû : 2 728,19€
- Durée restante en mois : 27
- TAEG fixe : 11,39%
- Taux débiteur fixe : 10,84%
- Mensualité hors assurance facultative : 114,32€
- Mensualité avec assurance facultative : 125,40€
- Intérêts restant à courir : 657,61€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 3385,80€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 11,08€

TOTAL :
- Capital restant dû : 9 217,44€
- Mensualité hors assurance facultative : 354,53€
- Mensualité avec assurance facultative : 395,01€
- Intérêts restant à courir : 1 987,05€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 11 204,49€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 40,48€

SITUATION EN CONSERVANT LES 2 CREDITS EN COURS ET EN AJOUTANT UN 3EME CREDIT POUR LES TRAVAUX

Prêt personnel voiture
- Capital emprunté : 12 500€
- Capital restant dû : 6 489,25€
- Durée restante en mois : 29
- TAEG fixe : 5,90%
- Taux débiteur fixe : 5,75%
- Mensualité hors assurance facultative : 240,21€
- Mensualité avec assurance facultative : 269,61€
- Intérêts restant à courir : 1329,44€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 7818,69€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 29,40€

Prêt personnel voyage
- Capital emprunté : 3 500€
- Capital restant dû : 2 728,19€
- Durée restante en mois : 27
- TAEG fixe : 11,39%
- Taux débiteur fixe : 10,84%
- Mensualité hors assurance facultative : 114,32€
- Mensualité avec assurance facultative : 125,40€
- Intérêts restant à courir : 657,61€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 3385,80€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 11,08€

Nouveau crédit
- Capital emprunté : 8 500€
- Capital restant dû : 11 455,80€
- Durée restante en mois : 60
- TAEG fixe : 7,10%
- Taux débiteur fixe : 6,88%
- Mensualité hors assurance facultative : 167,83€
- Mensualité avec assurance facultative : 191,80€
- Intérêts restant à courir : 2 955€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 11 455,80€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 23,10€

TOTAL
- Capital restant dû : 20 725,44€
- Mensualité hors assurance facultative : 523,12€
- Mensualité avec assurance facultative : 586,81€

- Intérêts restant à courir : 4 995,05€
- Montant total dû (hors assurance facultative) : 22 660,29€
- Coût de l’assurance facultative par mois(1) : 63,58€

(1) Coût mensuel standard de l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie Maladie-Accident (souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers) au-delà de 54 ans s’ajoutant au montant des mensualités indiqué ci-dessus.

Télécharger le détail

Michel & Gisèle

Michel, 60 ans, attaché commercial

Gisèle, 60 ans, assistante dans un magasin

Mariés, propriétaires à Mâcon
Enfants : Stéphanie, 35 ans
et Julien, 32 ans.

  • Revenus 4424 €
  • Dépenses 3496 €
Voir le détail

Michel & Gisèle

Michel et Gisèle vont
bientôt partir à la
retraite.
Leurs revenus vont
alors baisser de
1384€/mois,
soit 1/3 de moins !
Mais heureusement, ils
ont tout prévu pour
conserver leur niveau
de vie actuel.

Michel & Gisèle

Propriétaires de leur
maison, ils possèdent
également un petit
appartement qu’ils
louent afin d'avoir un revenu complémentaire.

Michel & Gisèle

Ils ont deux crédits en
cours de remboursement
qu’ils gèrent facilement
grâce à leurs revenus.
Un pour leur nouvelle
voiture.

Michel & Gisèle

L’autre pour un
voyage pour fêter
leurs 60 ans.
Deux semaines
passées
à l’Île Maurice.

Michel & Gisèle

Pour l’instant,
Michel et Gisèle ont
réussi à tout prévoir,
sauf ce coup de
téléphone.

Michel & Gisèle

C’est Eugène, le
père de Michel.
Suite à une
opération de la
hanche, il a vu sa
mobilité se
réduire.

Michel & Gisèle

Il doit faire des travaux
d’accessibilité dans sa
maison mais sa retraite
ne lui permet pas de
payer la totalité des
travaux.
Michel et Gisèle lui
proposent leur aide en
souscrivant un crédit
travaux.

Michel & Gisèle

À la retraite, alors
qu’ils avaient tout
prévu, sera-t-il
possible de
rembourser 3 crédits
sans revoir à la baisse leur niveau de vie ?
À votre avis ?

Oui
Non

En effet, c’est la meilleure solution pour Victor. Il pourra ainsi se consacrer entièrement à la recherche de sa future voiture.

Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Illustration Victor

Victor va devoir s’acheter une voiture d’occasion d’ici à 6 mois. Il n’est pas dans l’urgence car celle de sa grand-mère fonctionne encore, mais lorsqu’il aura trouvé le modèle qui correspond à ses critères de recherche, il aura besoin de pouvoir la payer très rapidement. Il a un budget mensuel équilibré puisqu’il lui reste chaque mois environ 247€ une fois toutes ses charges déduites. Il arrive même à mettre de l’argent de côté pour financer des imprévus et des vacances. Toutefois, son épargne ne sera suffisante pour acheter une voiture, il va donc devoir emprunter pour financer son nouveau véhicule. Comme il l’achète d’occasion, il sait qu’il aura besoin de payer rapidement le vendeur faute de quoi quelqu’un d’autre risque d’acheter la voiture avant lui.

S’il attend d’avoir trouver sa future voiture pour faire une demande de prêt

Il n’a aucune certitude d’avoir les fonds à temps pour pouvoir acquérir la voiture. S’agissant d’un modèle d’occasion, il risque de ne pas être suffisamment réactif et qu’un autre acheteur, disposant des fonds nécessaires, l’achète avant lui.

S’il souscrit un Prêt réservé Cetelem dès aujourd’hui

Le Conseiller Cetelem contacté par Victor lui propose une offre préalable de crédit sur la base du montant du véhicule estimé par Victor et de sa situation financière. Si après étude de son dossier complet, le contrat est conclu avec le prêteur, Victor aura 6 mois à compter de son acceptation de l’offre de contrat de crédit pour débloquer les fonds*, ce qui lui laisse le temps de trouver sa future voiture.
Victor choisit de souscrire un Prêt Réservé Cetelem d’un montant de 7000€, ce qui correspond au prix moyen de la voiture d’occasion qu’il recherche.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Détails du calcul
Le prêt réservé Cetelem

En empruntant 7000€ via un prêt personnel Cetelem sur 53 mois, il règlerait 53 mensualités de 150,16€.
- durée : 53 mois à 150,16€
- TAEG fixe : 6%
- taux débiteur fixe : 5,84%
- Coût total du crédit dont intérêts : 958,48€
- coût mensuel standard de l’assurance facultative, jusqu’à 54 ans(1) : 5€
Le coût mensuel de l'assurance facultative Décès, Perte totale et irréversible d'Autonomie, Maladie Accident est de 5,11 € jusqu'a 54 ans et s'ajoute au montant de la mensualité ci-dessus. Le coût total de cette assurance est de 270,83 €, le TAEA de 1,67 %.

(1) Coût mensuel standard de l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Maladie-Accident, pour toute souscription auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurance Risques Divers. Il s’ajoute au montant de la mensualité.

Exemple hors assurance facultative : pour un prêt personnel de 12 000€ sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 4,70% (taux débiteur fixe de 4,60%), vous remboursez :
48 mensualités de 274,18€
montant total dû : 13 160,64€

soit intérêts : 1 160,64€
Le coût mensuel standard de l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Maladie-Accident (souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers) est de 8,23€ jusqu’à 54 ans et s’ajoute au montant de la mensualité ci-dessus. Coût total de cette assurance : 395,04€. Taux annuel effectif de l’assurance : 1,58%.

Conditions en vigueur au 19/08/2014.
Pour l’achat d’une voiture d’occasion vous avez le choix d’emprunter de 500€ à 75 000€, de 4 à 72 mois.

Les informations ci-dessus ne sont pas contractuelles. Offre sous réserve d'étude et d'acceptation du dossier par BNP Paribas Personal Finance. Vous disposez d'un droit de rétractation. Cetelem est une marque de BNP Paribas Personal Finance

Télécharger détail compte épargne Cetelem

Dans sa situation, il est plus intéressant de souscrire un Prêt réservé Cetelem, qui lui permettra de se consacrer entièrement à la recherche de sa future voiture.

Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Illustration Victor

Victor va devoir s’acheter une voiture d’occasion d’ici à 6 mois. Il n’est pas dans l’urgence car celle de sa grand-mère fonctionne encore, mais lorsqu’il aura trouvé le modèle qui correspond à ses critères de recherche, il aura besoin de pouvoir la payer très rapidement. Il a un budget mensuel équilibré puisqu’il lui reste chaque mois environ 247€ une fois toutes ses charges déduites. Il arrive même à mettre de l’argent de côté pour financer des imprévus et des vacances. Toutefois, son épargne ne sera suffisante pour acheter une voiture, il va donc devoir emprunter pour financer son nouveau véhicule. Comme il l’achète d’occasion, il sait qu’il aura besoin de payer rapidement le vendeur faute de quoi quelqu’un d’autre risque d’acheter la voiture avant lui.

S’il attend d’avoir trouver sa future voiture pour faire une demande de prêt

Il n’a aucune certitude d’avoir les fonds à temps pour pouvoir acquérir la voiture. S’agissant d’un modèle d’occasion, il risque de ne pas être suffisamment réactif et qu’un autre acheteur, disposant des fonds nécessaires, l’achète avant lui.

S’il souscrit un Prêt réservé Cetelem dès aujourd’hui

Le Conseiller Cetelem contacté par Victor lui propose une offre préalable de crédit sur la base du montant du véhicule estimé par Victor et de sa situation financière. Si après étude de son dossier complet, le contrat est conclu avec le prêteur, Victor aura 6 mois à compter de son acceptation de l’offre de contrat de crédit pour débloquer les fonds*, ce qui lui laisse le temps de trouver sa future voiture.
Victor choisit de souscrire un Prêt Réservé Cetelem d’un montant de 7000€, ce qui correspond au prix moyen de la voiture d’occasion qu’il recherche.

Détails du calcul
Le prêt réservé Cetelem

En empruntant 7000€ via un prêt personnel Cetelem sur 53 mois, il règlerait 53 mensualités de 150,16€.
- durée : 53 mois à 150,16€
- TAEG fixe : 6%
- taux débiteur fixe : 5,84%
- Coût total du crédit dont intérêts : 958,48€
- coût mensuel standard de l’assurance facultative, jusqu’à 54 ans(1) : 5€
Le coût mensuel de l'assurance facultative Décès, Perte totale et irréversible d'Autonomie, Maladie Accident est de 5,11 € jusqu'a 54 ans et s'ajoute au montant de la mensualité ci-dessus. Le coût total de cette assurance est de 270,83 €, le TAEA de 1,67 %.

(1) Coût mensuel standard de l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Maladie-Accident, pour toute souscription auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurance Risques Divers. Il s’ajoute au montant de la mensualité.

Exemple hors assurance facultative : pour un prêt personnel de 12 000€ sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 4,70% (taux débiteur fixe de 4,60%), vous remboursez :
48 mensualités de 274,18€
montant total dû : 13 160,64€

soit intérêts : 1 160,64€
Le coût mensuel standard de l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Maladie-Accident (souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers) est de 8,23€ jusqu’à 54 ans et s’ajoute au montant de la mensualité ci-dessus. Coût total de cette assurance : 395,04€. Taux annuel effectif de l’assurance : 1,58%.

Conditions en vigueur au 19/08/2014.
Pour l’achat d’une voiture d’occasion vous avez le choix d’emprunter de 500€ à 75 000€, de 4 à 72 mois.

Les informations ci-dessus ne sont pas contractuelles. Offre sous réserve d'étude et d'acceptation du dossier par BNP Paribas Personal Finance. Vous disposez d'un droit de rétractation. Cetelem est une marque de BNP Paribas Personal Finance

Victor

Victor, 24 ans, célibataire,
professeur d'histoire géographie
dans un collège-lycée.

Locataire.

  • Revenus 1697 €
  • Dépenses 1450 €
Voir le détail

Victor

Victor est professeur
d'histoire et aime
particulièrement
l'Antiquité.

Victor

La seule antiquité
dont il se passerait
bien, c'est sa
voiture, prêtée par
sa grand-mère, dont
il a besoin au
quotidien pour aller
travailler.

Victor

Cliquez sur la
voiture pour voir les
réparation à
effectuer.

Victor

Victor est à la
recherche de sa future
voiture sur Internet.
Voulant un modèle
avec un faible
kilométrage, et un bon
rapport qualité-prix, il
ne sait pas quand il la
trouvera.

Victor

Tant qu'il n'a pas
trouvé sa voiture,
Victor hésite à ​accepter l'offre de crédit Cetelem que son conseiller lui a proposé.

Victor

Mais si il n'emprunte pas avant la vente il risque
de rater l'occasion​ ​quand elle se​ ​présentera.

Quel est le meilleur moyen pour Victor de préparer dès maintenant ​l'achat de sa voiture ​?​

Souscrire un Prêt réservé
Attendre de trouver

Dans leur cas, comme ils ont du temps devant eux, ils auraient intérêt à utiliser Je gère mon projet, le simulateur en ligne gratuit de Cetelem, qui leur permettrait de trouver le plan de financement qui convient le mieux à leur projet et à leur budget.

Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Illustration Victor

Laure et Aurélien vont de nouveau être parents dans plus de 6 mois, et vont devoir financer les travaux d’aménagement des combles de leur maison pour avoir une chambre de plus. Aurélien étant très bricoleur, il pourra faire une grande partie des travaux seul, aidé de son frère qui habite à côté. Il fera toutefois appel à une entreprise pour effectuer le gros œuvre.
Pour financer les 9000€ de travaux, ils pourraient se contenter d’un emprunt classique, mais comme ils ont du temps, ils ont tout intérêt à mettre en place un plan de financement mixant épargne et crédit.

En prenant un prêt travaux

En contractant un prêt travaux classique uniquement, Laure et Aurélien devront emprunter la totalité de la somme nécessaire à leur projet. Leur crédit durera donc plus longtemps, et les intérêts seront plus élevés.

Détails du calcul
En utilisant le simulateur Je gère mon projet

En se rendant sur le site Cetelem.fr et en utilisent le simulateur Je gère mon projet, Laure et Aurélien peuvent trouver le plan de financement composé d’épargne, de crédit, ou des deux, qui correspondra le mieux à leur situation.

Je gère mon projet

Pour obtenir la somme de 9 000€ nécessaire à la réalisation de leurs travaux, Laure et Aurélien ont décidé du plan de financement suivant :
En attendant de faire les travaux, ils vont épargner 200€ par mois pendant 8 mois ce qui leur permettra de mettre de côté 1 600€
Ils emprunteront le reste de la somme nécessaire : 9 000 – 1 600 = 7 400€

Détail de la simulation de Laure et Aurélien et détail du prêt travaux contracté

Exemple hors assurance facultative : pour un prêt personnel de 12 000€ sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 4,20% (taux débiteur fixe de 4,12%), vous remboursez :
48 mensualités de 226,33€
montant total dû : 10 863,84€

soit intérêts : 863,84€
Le coût mensuel standard de l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Maladie-Accident (souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers) est de 6,79€ jusqu’à 54 ans et s’ajoute au montant de la mensualité ci-dessus. Coût total de cette assurance : 325,92 €. Taux annuel effectif de l’assurance : 1,57%.

En effet, grâce au simulateur gratuit en ligne Je gère mon projet de Cetelem, Laure et Aurélien vont pouvoir trouver en quelques clics le plan de financement qui convient le mieux à leur projet et à leur budget.

Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Illustration Victor

Laure et Aurélien vont de nouveau être parents dans plus de 6 mois, et vont devoir financer les travaux d’aménagement des combles de leur maison pour avoir une chambre de plus. Aurélien étant très bricoleur, il pourra faire une grande partie des travaux seul, aidé de son frère qui habite à côté. Il fera toutefois appel à une entreprise pour effectuer le gros œuvre.
Pour financer les 9000€ de travaux, ils pourraient se contenter d’un emprunt classique, mais comme ils ont du temps, ils ont tout intérêt à mettre en place un plan de financement mixant épargne et crédit.

En prenant un prêt travaux

En contractant un prêt travaux classique uniquement, Laure et Aurélien devront emprunter la totalité de la somme nécessaire à leur projet. Leur crédit durera donc plus longtemps, et les intérêts seront plus élevés.

En utilisant le simulateur Je gère mon projet

En se rendant sur le site Cetelem.fr et en utilisent le simulateur Je gère mon projet, Laure et Aurélien peuvent trouver le plan de financement composé d’épargne, de crédit, ou des deux, qui correspondra le mieux à leur situation.

Détails du calcul
Je gère mon projet

Pour obtenir la somme de 9 000€ nécessaire à la réalisation de leurs travaux, Laure et Aurélien ont décidé du plan de financement suivant :
En attendant de faire les travaux, ils vont épargner 200€ par mois pendant 8 mois ce qui leur permettra de mettre de côté 1 600€
Ils emprunteront le reste de la somme nécessaire : 9 000 – 1 600 = 7 400€

Détail de la simulation de Laure et Aurélien et détail du prêt travaux contracté

Exemple hors assurance facultative : pour un prêt personnel de 12 000€ sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 4,20% (taux débiteur fixe de 4,12%), vous remboursez :
48 mensualités de 226,33€
montant total dû : 10 863,84€

soit intérêts : 863,84€
Le coût mensuel standard de l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Maladie-Accident (souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers) est de 6,79€ jusqu’à 54 ans et s’ajoute au montant de la mensualité ci-dessus. Coût total de cette assurance : 325,92 €. Taux annuel effectif de l’assurance : 1,57%.

Laure & Aurélien

Laure, 30 ans, préparatrice en pharmacie.

Aurélien, 35 ans, boucher.

Ils ont chacun un enfant d'une précédente union.

  • Revenus 4593 €
  • Dépenses 3387 €
Voir le détail

Laure & Aurélien

Laure et Aurélien
vivent avec leurs
2 enfants dans
leur maison près
de Bergerac.

Laure & Aurélien

La bonne
nouvelle, c'est
que dans 8 mois,
ils seront 5.

Laure & Aurélien

La moins bonne,
c'est l'addition
des travaux pour
la nouvelle
chambre.

Laure & Aurélien

Prévoyants, ils
veulent profiter
des 8 mois qui
les séparent du
début des
travaux pour
optimiser leur
budget.

Laure & Aurélien

Comment
peuvent-ils
préparer dès à
présent le
financement des
travaux sans que
cela ne
déséquilibre leur
budget ?

Avec un prêt travaux
Avec Je gère mon projet

Les 3 règles d'or d'une bonne gestion

Parce qu'être un bon gestionnaire cela s'apprend...



1. Tenir ses comptes

Illustration Carte

Savoir où en sont vos dépenses et vos rentrées d'argent est primordial pour une bonne gestion. Plus vous serez assidu et régulier dans votre suivi, plus cette tâche qu'on oublie trop souvent sera vite réglée.
Alors à vous de jouer maintenant !


En premier lieu, il est important de noter quotidiennement toutes les activités relatives à votre compte.
Matériel nécessaire :

Un cahier et un crayon !

Consignes :

Tracer trois colonnes : une pour les dépenses, une pour les rentrées d'argent et enfin une pour les dépenses à envisager (changement d'électroménager, réparation de la voiture, etc.). Remplissez ces colonnes tous les jours. Et n'oubliez pas de bien calculer et noter le solde de votre budget à chaque nouvelle opération.

Pour les plus rigoureux :

il existe de nombreux logiciels de comptabilité pour les particuliers à installer sur votre ordinateur ou sur votre téléphone mobile pour une gestion quotidienne de vos comptes.

Accéder à la grille de gestion Cetelem
Télécharger la grille de gestion Cetelem
Illustration Carte

Savoir où en sont vos dépenses et vos rentrées d'argent est primordial pour une bonne gestion. Plus vous serez assidu et régulier dans votre suivi, plus cette tâche qu'on oublie trop souvent sera vite réglée. Alors à vous de jouer maintenant !

Matériel nécessaire :

Un guichet automatique de votre banque, un ordinateur ou un Smartphone.

Consignes :

Consulter de temps en temps, par exemple une fois par semaine, le solde de votre compte afin de savoir quelles opérations sont déjà passées (un chèque encaissé, un prélèvement débité…). Cette consultation peut être faite directement dans votre banque, ou via son site Internet grâce à un accès en ligne sécurisé à votre compte, ou encore sur votre Smartphone. Aujourd'hui en effet la plupart des banques ont une application mobile à télécharger gratuitement qui permet de consulter ses comptes à tout moment.

Illustration Carte

Savoir où en sont vos dépenses et vos rentrées d'argent est primordial pour une bonne gestion. Plus vous serez assidu et régulier dans votre suivi, plus cette tâche qu'on oublie trop souvent sera vite réglée. Alors à vous de jouer maintenant !

Matériel nécessaire :

Une boîte aux lettres ou un ordinateur.

Consignes :

Chaque mois votre banque vous fait parvenir soit par courrier, soit directement sur votre espace en ligne sécurisé votre relevé bancaire. Pointez-le scrupuleusement afin de vérifier toutes les transactions. Ce relevé vous permet de faire un bilan mensuel et de voir ce qui a été débité ou pas (chèques ou prélèvements en attente par exemple).

2. Prévoir ses dépenses

Illustration Carte

Tenir son budget, c'est aussi savoir anticiper les dépenses à venir.

Toutes n'arrivent pas au même moment, certaines sont régulières comme le loyer, les factures d'électricité, de téléphone, la cantine, quand d'autres ne tombent qu'une fois par an comme les impôts, la taxe d'habitation…

Après avoir évalué le montant de toutes vos dépenses fixes et leur échéance, prévoyez de laisser assez d'argent sur votre compte courant à chaque début de mois. 

Bon à savoir :

Pour ne pas être pris de court par les impôts ou le montant de votre assurance habitation, optez pour la mensualisation des frais. Ainsi, au lieu d'avoir une somme importante à sortir d'un coup, le paiement s'effectue en « douceur » sur 10 ou 12 mois. Vous pouvez également demander à ce que certains prélèvements « tombent » à une autre date (en début de mois plutôt qu'en fin, par exemple).

3. Dégager une épargne

Illustration Carte

13ème mois, revenus inattendus, prime, … Quels que soient leurs montants, petits ou grands, mettez de côté ces rentrées d'argent pour ne pas être tenté de les dépenser immédiatement. Avec une petite épargne, on est plus serein face à l'avenir !

Ces fonds peuvent être utilisés de différentes manières :

- Votre lave linge fait du bruit ? Votre auto va rendre l'âme ? Avec une petite épargne, vous pourrez amortir plus facilement les coups durs imprévus.


 - Vous avez en tête un projet personnel ou l'achat d'un logement ? L'argent placé sur un compte épargne pourra vous aider à démarrer plus facilement avec un apport personnel

.
- Vous voulez préparer l'avenir ? Ces rentrées d'argent peuvent vous aider à constituer une épargne retraite ou une assurance vie...

Bon à savoir :

Renseignez-vous auprès de votre banque pour mettre en place un virement automatique de votre compte courant vers un compte épargne dès que le solde de votre compte courant dépasse un certain montant. Cela vous permettra d'épargner régulièrement sans y penser.